Beaucoup d’entreprises ne possèdent pas de direction administrative et financière (DAF) pour faire la gestion du plan financier qui augmente de temps en temps. Externaliser la direction financière est la meilleure solution pour elles. C’est l’option idéale aux entreprises qui ont peu de temps pour s’occuper du projet financier. 

Le DAF externalisé : ce que vous devriez savoir

Actuellement, beaucoup de sociétés en France sont exemptées de DAF dans sa constitution. En effet, il est utile de comprendre que les expertises comptables évoluent chaque jour et qui est prônée par les changements digitaux des entreprises. Si elles possèdent peu de connaissances en service interne pour la gestion financière, elles ne sont, en aucun cas, capables de soutenir les charges financières d’un DAF travaillant à plein temps. À part le frein financier, c’est aussi un défi plutôt difficile d’avoir un directeur administratif et financier bien expérimenté pour une petite ou moyenne entreprise. Afin d’y remédier, toutes les PME, les TPE et les structures plus grandes peuvent faire appel à un DAF. Le DAF externalisé prend en charge la durabilité financière, la fiabilité et la transparence des comptes de l’entreprise. Par définition, c’est un professionnel dans le domaine de la finance qui perpétue la gestion de l’ensemble des fonctions financières (tels que le reporting de gestion, la gestion administrative, la comptabilité générale, la gestion de paie, la fiscalité ainsi que toutes les autres tâches en accord avec les systèmes d’information en comptabilité). Pour plus de détails, allez sur ce site

Recourir à un DAF externalisé 

Vous devez faire appel à un DAF externalisé pour vos reporting de gestion. Le DAF externalisé intervient alors dans plusieurs sociétés et dans divers secteurs pour éviter trop de concurrence. Il doit cependant être présent pendant un à trois jours chaque semaine dans la société. Concernant sa mission, c’est à lui de faire les diagnostics, afin d’avoir plus de précision sur les priorités de toute la mission et d’en savoir le temps de présence. Sa mission doit être inscrite dans une feuille de route qui précisera ses objectifs, ses délais, ses délivrables. Le DAF externalisé n’a pas le statut de consultant. Il est un opérationnel qui fait des engagements sur les résultats. Il est indispensable que le DAF puisse intervenir sur les missions en accord avec le bon fonctionnement de la société comme pour des projets ponctuels. 

Externalisation de la direction financière : quels avantages ? 

Beaucoup de raisons poussent les sociétés à choisir l’externalisation de ses fonctions comptables et financières. Il s’agit tout d’abord d’un redéploiement méthodique pour le personnel. En générale, la fonction comptable et financière pour quelques PME est guidée par un collaborateur regroupant ces deux grands domaines en y mettant la gestion de paie et celle du personnel. Cette technique rend son travail plus stressant à cause des données plus complexes à gestionner, des éléments de paie à gérer sans parler de certaines missions très urgentes qui seront dédiées à son département. De ce fait, la direction financière externalisée permet à tout le personnel interne de faire un traitement des opérations en étant accompagné d’une équipe compétente côté comptabilité et finance. Ce collaborateur interne supervisera et s’assurera des tâches à effectuer à temps. D’autre part, plusieurs entreprises, surtout les TPE et PME ne peuvent pas recruter un comptable chez elles. La démarche peut coûter plus chère surtout pour la formation et les frais de licence dédiés au logiciel comptable. L’externalisation peut alors régler ces problèmes. À cause de la capacité de ces experts, la société bénéficiera d’un service de bonne qualité qui assurera une comptabilité en norme et bien soignée. L’expert prendra alors en charge ces tâches en respectant le délai demandé. Recourir à un prestataire d’externalisation est aussi une manière de profiter pleinement des outils technologiques nouveaux pour la gestion. 

Le DAF externalisé pour les PME

Pour optimiser le développement des activités, c’est plus avantageux et efficace pour une TPE et PME de faire une décharge des gestions administratives et financières avec un DAF à temps partagé. Le directeur financier externalisé pourra alors anticiper, piloter et organiser la vie financière de la société en garantissant les postes clé. Il sera le contrôleur de gestion, l’expert-comptable, le manager de transition, le responsable administratif, en mettant en place le développement méthodique de l’entreprise. Pour une PME, le DAF externalisé est l’expert expérimenté qui rendra accessible l’expertise comptable à un coût minimisé. Effectivement, il permettra à l’entreprise de ne pas supporter le haussement du coût de recrutement et le salaire d’un directeur financier qui est en contrat de société. Le DAF externalisé à temps partagé sera rémunéré sur le temps qu’il va passer pour travailler sur des missions, ce qui permettra alors aux PME de recourir à un expert expérimenté pendant un temps bien déterminé. L’adaptabilité est la qualité du DAF externalisé à temps partagé, sa capacité à s’immiscer dans l’organisation d’une société est l’étape clé de la réussite. Le Directeur financier doit savoir dialoguer avec les collaborateurs de la PME, mais sera aussi capable de transmettre ses expériences. La flexibilité est aussi l’un des avantages les plus reconnus du DAF pour les PME. Concernant cette flexibilité, il n’y a pas d’embauche, pas de facturation à la carte ni de délai de préavis. La prestation du DAF ne se fera que dans un à deux jours par semaine, même par mois, même en moins. La flexibilité s’adaptera à votre rythme et aussi à celle de votre société Adaptabilité, expérience, flexibilité, beaucoup de caractéristiques qui permettront au directeur financier en temps partagé de devenir plus opérationnel dans l’immédiat. Pour développer l’efficacité la méthode de reporting, l’expert doit être toujours présent pour accompagner la société.