La facturation ce défini comme un enchaînement commercial utile pour l’entreprise. Il est important de respecter une loi écrite pour créer et pour donner des factures en respectant des règles qui doivent être appliquées. La facturation de ce fait est une obligation pour l’entreprise afin de donner les preuves sur la commercialisation d’un produit. Certains biens doivent être facturés à la vente en respect des normes et des règles de facture.

Pourquoi faire une facture ?

La facturation présente la façon de détailler des notes bien décrites des commercialisations ou des prestations sur des produits vendues. Cette paperasse, très importante sur le plan comptable et sur le plan commercial, prouve les conditions de commercialisation du produit, de l’achat jusqu’à la vente. Pour les professions dans le domaine libéral, on ne dit pas facture, mais note des honoraires. Ce genre de document doit avoir les mêmes données que ceux de la facture et doit avoir la même image qu’elle. La langue de rédaction est le français. La facture avec deux ou plusieurs exemplaires écrits sur un papier ou dans un courrier électronique, comportant toutes les notes et les mentions nécessaires. D’une entreprise à une autre, la facturation est exigée pour la commercialisation de produits et pour l’offre de prestation de services. La facture de ce fait doit se faire en deux exemplaires, la première pour celui qui vend et la seconde pour l’acheteur. Concernant la facture donnée par l’entreprise aux clients, la commercialisation ou la prestation est garant des mentions dans la facture. Lors de la vente d’un produit, l’entreprise est en obligation de donner une facture exacte aux clients si ce dernier en veut. Si la vente se réalise dans d’autres départements, la facturation est obligatoire pour les deux côtés. Dans le domaine dédié aux prestations de services, la note sur les honoraires doits être demandée si la somme requise dépasse une certaine limite de prix. Voici de ce fait les options qui doivent figurer dans les documents de facturation : présentation de l’identité de l’entreprise, Présentation de l’identité du client, la numérotation, les détails des ventes réalisées, les prestations avec facture, le prix des marchandises, La taxe sur la valeur ajoutée, les détails du règlement.

Numérotez votre facture

Il faut numéroter la facture grâce à un numéro sans copie doté d’une séquence échelonné dans le temps sans rupture et sans arrêt. Chaque facture est numérotée en unicité, de ce fait, aucune facture ne doit avoir le même numéro, si c’est le cas, c’est une sorte de fraude, d’arnaque ou de vol. Il est tout à fait ordonné de mettre un préfixe pour commencer la numérotation afin de pouvoir classifier sans mélange les factures, comme remplacer une lettre ou un numéro d’année.

Transmission et conservation pour la clientèle

L’entreprise a l’obligeance de donner une facture à ses clients une fois la vente réalisée ou la prestation faite. Il peut toutefois dans certaines situations spéciales, il est en droit de faire une facture dite échelonnée ou différée. Parfois, la facture est donnée en main propre par l’entreprise pour les clients sur un papier imprimé ou par la poste ou par mail, mais en attentant la signature. Si c’est par mail, le client doit accepter l’envoi pour ne pas avoir trop de confusion. C’est une manière très intéressante pour certaines entreprises qui facilitent la démarche pour faire la facturation. Les factures données aux clients doivent être impérativement conservées par la société : la loi fiscale dicte que toutes factures devraient être rangées dans un endroit sur assez longtemps à partir de sa création et de sa rigueur.

Traitement des factures

L’entreprise est en droit de corriger une facture après sa transmission s’il y a des fautes ou des petites inattentions. Son annulation de ce fait est discutable. Il faut dans ce car faire un remplacement avec la facture corrigée et revérifiée. En revanche, il n’est pas acceptable de jeter la facture. La délégation d’une facture à un prestataire est de ce fait concevable avec un mandat. Cette personne créera la facture et rendra les factures nominées par l’entreprise. Ou dans un autre cas, le client peut faire la facture lui-même en accord avec la société. Comme tout document, la facture a des formes. Elle peut être commerciale d’une part et fiscale d’autre part. Elle est commerciale lorsqu’il y a l’achat de marchandises ou prestations de services donné. De ce fait, deux factures sont créées. Elle est d’origine fiscale s’il y a la taxe de valeur ajoutée. La réglementation de la facture doit être bien étudiée. Les fautes de facturation, comme les erreurs de mentions sont susceptibles d’être sanctionnées en paiement d’amende ou augmentation du prix à payer sur la facture. Il faut de ce fait une facture en norme suivant les règles et une facture qui comporte les options nécessaires afin que la loi puisse la valider en cas de problème ou de conflits causés par les deux partis.