La recherche de fonds est une étape incontournable si vous voulez créer votre propre entreprise ou si vous souhaitez lancer un projet qui vous tient à cœur. Cela ne va pas être une tâche facile, mais les moyens de financement sont très nombreux. Chaque alternative a ses avantages et ses limites. De plus, la nature du projet importe aussi dans le choix d’un financement. Le mieux serait alors de consulter un guide et par la suite comparer les différentes options avant de prendre une quelconque décision. 

Les étapes pour trouver un bon financement en ligne

Qu’importe votre domaine d’activités, il vous sera toujours nécessaire de disposer assez de fonds afin d’obtenir et de pouvoir exploiter vos ressources. En effet, le fait d’investir, seulement votre argent personnel ne suffit pas dans la majorité des cas. D’ailleurs, cela constitue un gros risque au cas où vous aurez des difficultés lors du premier lancement. Le moyen le plus sûr serait donc de trouver un organisme et/ou des personnes qui pourraient investir ou financer votre projet. Pour ce faire, la première étape consiste à dresser ce que l’on appelle « Plan de financement ». Il s’agit entre autres d’un document prévisionnel qui liste tous les besoins de la future entreprise, ainsi que le budget alloué à chaque élément. Les dépenses liées au matériel, au mobilier, au fonds de commerce, au stock de départ, ainsi que les frais juridiques et le coût de la licence doivent donc y figurer. À part cela, il vous est également conseillé de prévoir la somme que vous allez dépenser durant votre premier mois de lancement, étant donné que votre situation ne sera pas encore stable.

Ce n’est qu’une fois le Plan de financement établi que vous devez trouver le bailleur qui pourrait être attiré par votre profil. À ce propos, la banque n’est pas le seul organisme qui peut financer un tel projet. De plus en plus de personnes préfèrent même se tourner vers des acteurs physiques. De cette manière, elles obtiendront des avis extérieurs sur le projet tout en demandant le financement. Cependant, comme chaque source de financement des entreprises a ses atouts, consultez l’avis d’experts sur www.portail-des-pme.fr.

Opter pour le zéro intérêt en ligne

Si vous venez tout juste de démarrer votre projet et que celui-ci ne demande pas beaucoup de fonds, un financement sans intérêt serait l’idéal. Avant de solliciter une tout autre entité, avoir recours au « Love Money » est le plus courant. En gros, c’est l’argent que votre famille et vos proches seront prêts à verser pour vous aider. Vous obtiendrez ainsi rapidement une petite somme que vous ajouterez à vos économies pour démarrer votre projet de création d’une société. Au cas où vous ferez appel à une banque, voir vos proches investir serait un gage de confiance pour elle. Vous obtiendrez alors facilement le prêt. Cependant, même si vous entretenez une relation particulière avec vos amis, les convaincre pourrait être difficile. Afin d’éviter une éventuelle discorde, il vous est conseillé de leur informer des risques qu’ils pourraient courir.

Le prêt d’honneur est aussi un mode de financement qui n’engendre aucun taux d’intérêt. Il est accordé à une personne afin de compléter son apport personnel lorsqu’elle crée sa société. Aucun critère particulier n’est requis. Le prêt sera alors seulement accordé sur une simple relation de confiance, aucune garantie n’étant demandée à l’entrepreneur. Cela est très pratique, surtout si vous souhaitez solliciter l’aide de la banque. Effectivement, pour être éligible, vous devez fournir personnellement au moins 50 % de la trésorerie dont vous aurez besoin. Il n’est pas très difficile d’obtenir un prêt d’honneur, il vous importe juste de constituer un bon dossier.

Le Crowdfounding et les Business Angels sur internet : Convaincre avant tout

Pour obtenir des fonds extérieurs, la meilleure stratégie est de convaincre les organismes ou les personnes sur la viabilité de votre projet. Ce sera le cas si vous optez pour le Crowdfounding, qui consiste à se servir d’une plateforme en ligne pour récolter des fonds. En général, la somme obtenue ne servira qu’à financer un projet partiellement, car le temps sera un facteur limitant. Cependant, il arrive que les objectifs soient atteints si votre campagne touche plusieurs personnes à la fois. Le sens de la communication est donc de rigueur si vous voulez attiser l’intérêt des investisseurs. Ainsi, ce sont des particuliers croyant en la pérennité de votre projet qui viennent verser de l’argent. Il y a de fortes chances qu’ils puissent être vos premiers clients étant donné qu’ils vont juger la pertinence de votre projet. Le Crowdfunding peut se présenter sous forme de don, de prêt, ou d’investissement. D’ailleurs, la plupart des sites prennent une majoration de 8 % si vous parvenez à rassembler la somme que vous cherchez.

Des Business Angels, vous en avez sans doute déjà entendu parler. Ce sont des cadres ou anciens leaders d’entreprise souhaitant investir dans d’autres activités qui leur semblent viables. La majorité des entrepreneurs viennent les voir dans la mesure où ils ne servent pas juste de soutien financier. Pour vous aider à développer votre projet, le Business Angel, qui est doté d’une grande expérience, vous accompagnera aussi dans vos démarches et dans vos décisions. Ainsi, vous pourrez avancer rapidement tout en profitant de son réseau professionnel. En cas d’échec, vous n’aurez pas à le rembourser. Par contre, il aura le droit de tirer profit du capital investi une fois les intérêts obtenus. 

Pourquoi ne pas demander des subventions ?

Si vous remplissez certaines conditions, vous pouvez aussi demander des subventions pour réaliser votre projet. Les subventions sont en quelque sorte des aides accordées par le gouvernement, par l’Union Européenne ou par les organisations spécialisées. L’avantage avec ce financement est l’absence de toute contrainte financière après l’obtention de fonds, contrairement aux aides données par l’État ou par la Mairie. La prise de risque est donc minimisée. En outre, obtenir une subvention auprès d’une entité importante tournera à coup sûr à votre avantage étant donné que vous serez plus crédible auprès des autres investisseurs. Cependant, l’entreprise doit déjà exister et exercer une activité régulière. De plus, le profil des entreprises recherchées est bien précis pour ce genre de financement. Par exemple, le « crédit impôt recherche » est octroyé à une société qui veut financer son entreprise pour valoriser un projet de recherche et de développement. De même, le « crédit innovation » subventionne les organismes qui ont beaucoup investi dans leurs idées innovatrices. Les solliciteurs sont nombreux, si vous correspondez ainsi au profil recherché, vous obtiendrez plusieurs avantages et subventions.