La détermination du statut juridique d’un projet d’entreprise est une étape primordiale pour un entrepreneur. Toutes les formes juridiques ont chacune leurs caractéristiques qu’il est important de connaitre avant de se décider à en choisir une. Une SARL est la forme juridique la plus répondue et couramment utilisée par les entrepreneurs. Une SARL ou Société à Responsabilité Limité est une société commerciale dans laquelle les responsabilités des associés sont limitées par les montants de leurs apports. Il existe de nombreux avantages et plusieurs étapes à suivre lors de la création d’une SARL.

Une SARL

Les entrepreneurs qui souhaitent créer leurs entreprises se trouvent souvent face à un choix crucial concernant le statut juridique de leurs futures entreprises. La création d’une sarl est le choix de la plupart des entrepreneurs, car c’est la forme juridique la plus répondue dans le domaine de l’entrepreneuriat. Une SARL est une société à vocation commerciale où les apports respectifs des associés limitent leurs responsabilités. La constitution d’une sarl se fait par des apports financiers réalisés par des associés. Par rapport aux autres formes juridiques comme le SA et l’EURL, il existe différents avantages dans le choix et la création d’une SARL.

Quels sont les avantages avec une SARL

Le principal avantage d’une société à responsabilité limitée ou SARL est la limitation de la responsabilité des associés. C’est une forme juridique adaptée aux petites et aux moyennes entreprises. Les différents avantages d’une SARL sont : la fixation des apports par les associés eux-mêmes, des risques financiers limités, un statut social flexible pour le gérant. Si une SARL est en difficulté financière, les créanciers ne peuvent pas saisir les biens des associés pour se faire rembourser sauf s’ils font une demande de paiement de leurs créances. Il y a plusieurs étapes à suivre dans la création d’une SARL

Les étapes de la création d’une SARL

Une SARL est constituée par une centaine d’associés au maximum et deux associés minimum. Ces associés peuvent être des personnes physiques ou morales, et les parts sociales des associés sont librement fixées par ceux-ci. Les différentes étapes pour créer une SARL sont nombreuses. Il faut d’abord définir l’activité, fixer la durée et la dénomination de la SARL. Ensuite il faut choisir le siège social avant de déterminer les montants, la répartition et la libération des parts sociales des associés. Pour terminer la création d’une SARL les associés doivent signer les statuts de celle-ci.